C’est après des années de prises de vue que j’ai pu constater que ma myopie s’est focalisée sur les cadrages serrés. Selon moi, ils permettent de magnifier la chair des couleurs et des matières grâce à la lumière.

C’est en souhaitant transmettre une mystérieuse sensation, apporter de la poésie à mes photographies ou encore répondre à mon goût des équilibres que j’ai souhaité créer des triptyques. Je les conçois pour suggérer une harmonie des matières et je m’inspire de mes voyages pour leur donner une identité qui reflète la magie des instants captés par mon Reflex.

Lire la suite

Si les titres de mes triptyques sont en partie liés à mes nombreux séjours en Amérique du Sud, j’ai souhaité faire un clin d’œil à une langue et une culture que j’affectionne particulièrement. À titre d’exemple, la composition de photos « Buenos Aires » témoigne de mon engouement pour l’Argentine. Ne sentez-vous pas une petite brise fraîche envahir la pièce qui est devant vous en regardant ce triptyque ?

Le triptyque « Amazonas porteñas » fait référence aux amazones qui, comme les habitantes de la capitale argentine (las porteñas), aiment écouter les airs de bandonéon interprétés par la musicienne qui est au centre. Leurs lourds manteaux rouges pourraient représenter les rideaux qui encadrent une scène de théâtre…

Dans la composition de photos « Sombras dibujadas » la lumière dessine des ombres qui se transforment, peu à peu, en personnages.

Chacun de mes triptyques est réalisé avec des photos en argentique et ne sont jamais retouchés. Après tout, la photo d’art contemporain nécessite-t-elle d’être altérée par un logiciel alors que nous pouvons « emprunter » au réel des morceaux de ce monde si riche en contrastes et émotions ? Enfin, j’ai voulu partager, dans l’élaboration de chacun des triptyques , des airs de musique qui m’ont accompagné.

Fototriptycs

1+1+1

Refuser l’unicité

Le 1-facilité.

Refuser le 1+1

Qui pourtant se répond

La dualité qui s’entend.

Explorer le 1+1+1

Où les extrêmes correspondent

Où le milieu fait le lien

Pour créer l’harmonie.

Une Harmonie différente.

Le passant s’attarde

Le lecteur devient acteur

Le voyeur ne voit pas.

Il regarde.

Corinne Thimen

Les autres collections :

Mur (mur)s

La Belle et le …Brut

La Belle et le ...Brut

L’Entre d’Eux

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Nous contacter